Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma vie entre deux mondes

Les idées reçues sur les acouphènes.

Il y a quelques semaines, je vous avais écrit un article sur les acouphènes et mes astuces pour les supporter. Aujourd’hui, de je vous parle des idées reçues les concernant. En effet, s’ils perturbent notre quotidien, ils restent encore méconnus de nombreuses personnes, à commencer par le monde médical qui en minimise l’impact psychologique et physique quand ce n’est pas l’existence réelle.

 

La première chose à dire est qu’ils ne sont pas une vue de l’esprit, une marque de dépression ou un faux ressenti. Non, messieurs les médecins, les acouphènes sont réels.  Il n’y a rien de psychologique là-dedans ! Ils sont réels tout comme leur incidence sur le moral. Car, oui, les acouphéniques* ont tendance à s’isoler du bruit, du monde. Et c’est là que la détresse peut arriver si personne ne les croit et ne les écoute !

 

En France, nous serions 28% de la population à en souffrir. Un chiffre alarmant qui regroupe toutes les catégories d’âge car les acouphènes peuvent surgir n’importe quand, suite à des soins dentaires, un choc crânien, des otites récidivantes, un choc auditif (trop forte exposition à un bruit trop fort), une perte d’audition etc… Mais ils peuvent aussi apparaitre suite à un choc émotionnel, un gros stress, un déséquilibre de la tension, un problème de mâchoire etc…

 

La gêne diffère selon les personnes. Certains décrivent un sifflement, d’autres un bourdonnement, d’autres les deux en même temps (comme moi !). On peut les ressentir dans une oreille ou dans les deux ou même au niveau du cerveau.  Qu’ils soient forts ou faibles, la gêne est là avec les mêmes répercussions (perte de concentration, difficultés d’endormissement, fatigabilité etc…). Ils peuvent être très perturbants, surtout au début, quand la personne est dans le silence.

 

Non ce n’est pas forcément le bruit qui les provoque. Comme je l’ai déjà dit, les miens sont apparus suite à des soins dentaires catastrophiques.

 

Qu’en est-il de la prévention ? Elle existe en évitant l’exposition au bruit trop fort, en évitant d’écouter la musique avec un casque, en évitant d’aller aux concerts ou en discothèque. Pour limiter l’exposition au bruit, on peut porter des bouchons d’oreille qui diminueront les décibels sans masquer le son. Si vous êtes victime d’un traumatisme sonore, consulter un ORL dans les 48h qui vous fera un traitement pour « réparer » les cellules abîmées. Au-delà de 48h, cela ne fonctionnera pas.

 

Qu’en est-il des solutions ? Il n’y a, en effet, aucun traitement. Mais on peut apprendre à les gérer et les accepter. Car c’est en les acceptant et les intégrant dans notre quotidien qu’on finit par les oublier. Les acouphènes sont étroitement liés au stress et à l’augmentation de la tension artérielle.  Donc, le mieux est de faire des activités de relaxation comme la sophrologie,  le yoga, la méditation du qi-gong. En plus de vous relaxer, ces activités vont vous aider à les accepter et les gérer. Il ne faut pas non plus hésiter à aller voir un psychologue qui vous apportera tout le soutien moral dont vous avez besoin dans les 1ers temps.

 

Autre solution pour les diminuer presque totalement : L’ostéopathie. Comme je vous en ai déjà parlé dans un article, je vais voir un ostéopathe* tous les ans, régulièrement. Il me remet tout mon squelette d’aplomb et traite les déséquilibre le la sphère ORL qui engendre mes acouphènes survenus suite à des soins dentaires. N’hésitez pas à essayer cette solution. Pour moi, ça fonctionne plutôt bien.  Par contre assurez-vous que le professionnel que vous consultez est formé dans ce type de manipulation très spécifique.

 

Je trouve désolant que de nos jours, il existe encore des médecins pour minorer l’existence et les incidences des acouphènes et qu’il y ait des journalistes reliant leurs avis. J’espère qu’en écrivant beaucoup sur le sujet, j’apporterai ma petite pierre à l’édifice de la reconnaissance des acouphènes et de la souffrance psychologique qu’ils engendrent.

 

 

 

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à les poser  en commentaires.

 

 

 

* Mon ostéopathe se trouve à Louviers (Eure)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouver moi sur facebook - Foeby Anne

 

 

 

 

 

 

 

Ou sur Pinterest

 

 

 

 

 

 

 

Contact mail : foebyblog@gmail.com

 

 

 

 

Foeby Anne / Ma vie entre deux mondes / Facebook : Foeby Anne / Maman Malentendante / Maman  / Education / Audition / Appareils Auditifs / LSF / Langues des Signes Française / Lecture Labiale / Lire sur les lèvres / Surdité / Sourds / Formation LSF / LSF : Les Animaux / Chronique de ma surdité / ACCEO / Visio Interprétariat / Interprète LSF /Cap Emploi / Astuces / Elle & Lui / #couple / DIY / #déco DIY  / psychologie enfant.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

anonyme 30/01/2019 11:37

Existe-t-il des masqueurs d'acouphènes dans les appareils auditifs ?

Foeby Anne 30/01/2019 19:12

Bonsoir. Il existe des appareils où l'on peut entendre des bruits blancs. Mais il faut aller voir un audio prothésiste.