Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ma vie entre deux mondes

Politique et Handicap : Pourquoi je n'y crois plus....

J’ai 47 ans. Cela fait donc environ 29 ans que je vote. Au début, naïvement, comme tous les jeunes, j’avais envie de refaire le monde et je croyais vraiment aux discours des politiques. Limite si je n’aurais pas été militante. Mais au fur et à mesure des campagnes politiques, des élections et des scandales, j’ai vite pris conscience que ces messieurs dames ne voyaient que deux choses : Le fauteuil et l’argent qui en découlait et, ceci, grâce à l’argent du Français Lambda, qui lui trime des heures pour à peine 1% de ce que ces énarques gagnent en à peine une journée. Voire quand ils ne bossent pas du tout (Cf le Penelope Gate), mais empochent quasiment le million d’Euros à rester chez eux !

 

Des débats non accessibles aux sourds et malentendants…

Cela fait un moment que je ne regarde plus les débats télévisés car ce n’est que de la poudre aux yeux pour attirer le chaland (le vote du Français de base) avec pour seul but le siège ultime (La Présidence). Une avalanche de promesses qui ne seront jamais tenues, des sourires de façades, des selfies, des poignées de mains hypocrites pour soit disant se rapprocher du « Français », ce même Français, qu’une fois élu, on maintiendra bien à distance, avec arrogance, par des gardes du corps afin de ne pas se mélanger à « vermine » du peuple. 

Mais surtout, j’ai l’impression d’être une citoyenne de seconde zone, une « gueuse » comme  il se disait sous la monarchie,  car il n’y a pas vraiment de sous-titres à la télévision. Entre les mauvaises traductions, les décalages et les suppressions entières de phrase car il y a trop de retard accumulé, je ne comprends pas grand-chose.  On a l’impression que mon vote de Malentendante active (je travaille) et contribuable (je participe à payer leurs salaires honteux par mes impôts) ne vaut rien !  J’ai l’impression que je suis, avec tous les malentendants et sourds de France la grande oubliée de cette famille politique qui se nourrit sur mon dos. L’impression que nous les handicapés (tous handicaps confondus) nous ne sommes que des « pauvres cons » (comme un certain ex-Président aimait appeler le Français de base)  qui n’ont pas le droit à la parole et qu’on laisse de côté.

 

Cumuls de mandats mais pas de cumuls pour l’AAH…

On nous fait l’obole d’une allocation de base avec laquelle on est censé vivre décemment, alors que ces énarques en dépensent le montant en à peine une journée ! Pour peu que l’on trouve quelques heures à travailler (grâce à un employeur qui ne nous voit pas comme une tare, une mauvaise image pour sa société), on nous dégrève de l’allocation la valeur de notre salaire, quand on ne nous la supprime pas complètement si nous gagnons trop ou si notre conjoint gagne trop. A côté de cela, eux cumulent les postes, les indemnités (d’emploi fictifs ou non) et poussent des hauts cris quand on leur parle de non cumuls de mandats ! Il y a vraiment de quoi être écœuré !

 

Des programmes vides…

Dernièrement, j’ai regardé les programmes des candidats « au fauteuil doré ».  J’ai voulu être objective et j’ai donc passé au scan les programmes des extrêmes, de la droite, de la gauche et un du centre. Comme ça, j’ai un bon aperçu de l’ensemble des familles politiques sur le handicap. Hé bien, je peux vous dire que c’est vide. Du flan ! Parfois trois ou quatre lignes dans plusieurs pages d’un programme pour dire que, je cite par exemple François Fillon, « il faut professionnaliser les auxiliaires de vie scolaires afin d’accueillir plus d’enfants handicapés dans les écoles ». Il veut aussi former les parents des enfants handicapés.  D’une, les parents d’enfants handicapés ne sont pas forcément des personnes sans métier, sans formation. On peut être avocat, médecin, architecte, ingénieur, enseignant ou politique et avoir un enfant handicapé. Ce genre de mesure ne va pas lui coûter cher. Ensuite la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire.  Il y a déjà un cursus et des validations pour ce métier. Mais il n’est pas développé parce qu’aucune loi ne force les établissements scolaires à prendre des enfants handicapés. Et puis, pourquoi ne pas créer des écoles spécialisées dans chaque département qui recevraient tous les handicaps sans exception, avec les mêmes enseignements (même si adaptés), les mêmes diplômes. AH bah non… Chut… Ca, ca coute trop cher. On préfère faire du vent avec des promesses dont on sait très bien qu’on ne les tiendra pas et laisser végéter les handicapés dans des Instituts spécialisés.

Le programme de Macron : Pas un mot sur le handicap. Il est vrai que pour lui un Français lambda est déjà « un pauvre connard » comme il l’a dit à un ouvrier, alors imaginez ce qu’il pense des handicapés !

Le programme de Benoit Hamon : Lui aussi, comme Fillon, veut mieux former les  auxiliaires de vie scolaire pour que les enfants handicapés soient mieux accompagnés à l’école ! Lui aussi fait du vent car on sait tous très bien que ça n’ira pas loin. Les écoles refuseront toujours les enfants handicapés et ne créeront pas de poste pour les AVS. Lui non plus ne parle pas de loi obligeant les écoles à accepter les  enfants handicapés.

Le programme de Melenchon : Rien dans les titres si ce n’est « Pas d’obstacles aux personnes en situation de handicaps ». Avec ça, on va loin !

Le Programme de M Le Pen : Elle souhaite revaloriser l’AAH et donner plus de moyens aux MDPH pour développer une prise en charge de l’autisme.  C’est très bien pour les autistes, mais les autres ? Les sourds, les aveugles, les paraplégiques etc… Rien ? Bah non rien !

 

Mon souhait….

Moi j’ aurais voulu qu’un candidat se penche sur la langue des signes Française. Qu’on instaure une généralisation des signes à toute la France, la même langue pour tous au lieu d’avoir des signes différents par région, ce qui est compliqué quand on échange avec un sourd d’une autre région que la sienne.  J’aurais voulut que la LSF deviennent obligatoire en maternelle et en primaire afin que les enfants sourds puissent suivre les mêmes cursus que les entendants dans les mêmes écoles. J’aurais voulut qu’on  me dise qu’un enseignant handicapé diplômé, voire sur diplômé, puisse enseigner ! Or si l’on prend le cas de Janick Leclair, professeur de Français (CAPES) sourde qui se voit refuser d’enseigner par le rectorat de Toulouse car elle serait inapte, on se rend vite compte que même en ayant les facultés intellectuelles, en ayant beaucoup travaillé et en étant diplômé, un handicapé reste un citoyen de seconde zone. C’est révoltant ! On a l’impression que si on est handicapé on doit rester chez soi à vivoter avec une misère plutôt que de pouvoir travailler grâce à nos diplômes. Après, on comprend mieux pourquoi il n’y a pas de filière parallèle crée pour l’école, le collège et le lycée. Il faut « cacher ce handicapé qu’on ne saurait voir ! ».

 

La République ? Une Monarchie déguisée…

Alors pourquoi donner mon vote à un candidat plus qu’un autre ? Hé bien, quand je vois tous ces politiques, je ne vois qu’un retour à la monarchie. Je les vois comme des nobles avec des privilèges qu’ils veulent se garder pour eux pendant que le petit peuple se crève au travail et  meurt de froid. Des nobles qui poussent des hauts cris quand on émet l’idée de ne plus pouvoir cumuler les mandats, de ne plus avoir de voitures de fonction, de ne plus avoir toutes ces enveloppes d’argent qui circulent pour leurs « faux frais », alors que nous nous payions cher chaque besoin vital en voyant coupé notre AAH et autre aide si on a le malheur de vouloir travailler !

Vous l’avez deviné, je n’irai pas voter.  De toute façon, dites-vous que quelque soit le résultat, rien ne changera. Une fois dans le fauteuil doré, vous redeviendrez pour son possesseur, « un pauvre con »  ou un « pauvre connard », un « bouseu », bref un moins que rien.

 

 

Et vous croyez-vous encore à la politique ?

 

 

 

 

Crédits photos : Google

 

Foeby Anne / Ma vie entre deux mondes / Facebook : Foeby Anne / Maman Malentendante / Audition / Appareils Auditifs / LSF / Langues des Signes Française / Surdité / Sourds / Formation LSF / LSF : Les Animaux / Chronique de ma surdité / ACCEO / Visio Interprétariat / Interprète LSF /Cap Emploi / Astuces épargne / Astuces Economies / Politique et handicap

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article