Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma vie entre deux mondes

Chronique de ma surdité #3 : Sourde au volant...

Samedi dernier, nous sommes allés dîner dans une Créperie en famille. C’est une crêperie  dont nous sommes habitués.  C’était délicieux et j’aurais pu apprécier la soirée si mon appareil ne s’était pas arrêté par deux fois, dont l’une en pleine prise de commande de la serveuse. Une fois de plus, je me suis retrouvée dans le silence et j’ai été prise de cours à ne pas comprendre la question de la serveuse. Je m’en suis sortie par une pirouette, mais je me sens vraiment mal dans ces moments là. J’ai l’impression de passer pour une imbécile aux yeux des autres.

 

Un problème d’adaptation cérébral…

Je m’explique. Quand je mets mon appareil, je ne lis quasiment pas sur les lèvres. Dans ce cas précis, la lecture labiale est plus une sorte de kit de survie pour m’assurer que j’entends bien, donc comprends bien, ce que mon interlocuteur me dit. Donc, la lecture est très superficielle, je regarde surtout le mouvement des lèvres qui m’indiquent les consonnes.

Quand mon appareil s’arrête, sans crier gare, mon cerveau ne s’adapte pas de suite. Il me faut quelques secondes pour m’apercevoir que je n’entends plus et quelques secondes de plus pour me focaliser à nouveau à 100% sur la lecture labiale. J’ai alors beaucoup de difficultés à comprendre ce que me dit mon interlocuteur.  Il n’est pas rare que je réponde à côté et que je paraisse idiote ! Ce qui m’agace au plus haut point.

 

Avec et sans  « piiiile » …

Normalement mon appareil doit me dire par un message « Piiile » que la pile est à changer que l’appareil va s’arrêter. Mais là, il ne le fait plus. Et il s’arrête même quand la pile est neuve (comme à la crêperie).  J’avais mis une pile neuve juste avant de  partir de la maison.

Hier au travail, j’étais en pleine discussion avec ma supérieure quand il s’est arrêté sans me dire « piiile ». J’ai dû lire sur les lèvres de ma supérieur en catastrophe pour comprendre le travail qu’elle me demandait et j’ai changé ma pile une fois que notre discussion fut terminée. Là, c’était bien la pile qui était à changer car l’appareil à redémarrer de suite avec la pile neuve. Mais il ne m’a pas dit « piiile ».

 

Sourde au volant…..

Comme je vous le disais plus haut, mon appareil s’est arrêté alors que la serveuse me parlait. Une fois qu’elle fut partie j’ai tenté de changer la pile neuve par une nouvelle pile neuve et il a redémarré. J’ai alors pensé que la première pile, bien que neuve, avait peut-être été mal « chargée » sur le site de production.  Nous rentrons  à la maison et c’est moi qui conduit car Chéri a prit un apéritif et un verre de cidre et  nous craignons  les uniformes bleus. Nous avons une demi-heure de route et à peine 10 minutes après notre départ, voilà que mon appareil s’arrête à nouveau. Il me faut quelques minutes pour m’en apercevoir car lors d’un changement de vitesse, je n’entends plus le moteur.  Je conduis facilement sans mon appareil car je conduis aux vibrations de la voiture et au compteur. Mais là, j’avais mon appareil dans l’oreille et c’était perturbant de ne pas entendre en l’ayant. Mon cerveau n’est pas arrivé à faire la différence. Et j’ai eu du mal à ne pas rouler en sous régime ou en sur régime car comme c’était la nuit, je regardais la route attentivement (la nuit les routes de campagnes sont difficiles) et peu le compteur.  De plus, la voiture de Chéri ne vibre quasiment pas. C’est une sensation stressante et terriblement déstabilisante de conduire dans le silence malgré cet appareil dans mon oreille. J’avais l’image mais pas le son.  J’étais sans repères. Ce genre de situation peut être dangereuse pour moi.

 

Retour chez l’audioprothésiste…

Je vais donc aller à nouveau chez l’audio prothésiste. Pour moi, il y a un problème de fabrication depuis le début. Mais j’ai comme l’impression que ça va faire comme chez Audika, il y a 4 ans, ils vont me dire que l’appareil fonctionne très bien. Il est vrai que ce n’est pas une panne franche. Quand je vais au magasin l’appareil ne s’arrête pas. L’audio prothésiste n’entend pas de bruit de fond (en même temps il ne met pas l’appareil, il lui met juste au bout un stéthoscope). Mais bon, dans ces cas là, j’ai toujours l’impression de passer pour le mauvais petit canard.  Je vais tout de même me résoudre à y aller et je vous dirai ce qu’il en est au « prochain épisode ».

 

Et vous que feriez-vous à ma place ?

 

 

 

Foeby Anne / Ma vie entre deux mondes / Facebook : Foeby Anne / Maman Malentendante / Audition / Appareils Auditifs / LSF / Langues des Signes Française / Surdité / Sourds / Formation LSF / LSF : Les Animaux / Chronique de ma surdité /

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

LUCANTIS 03/02/2017 16:54

Bonjour,
à votre place: lettre recommandée avec AR à l'audioprothésiste (c'est lui qui vend le produit, il en responsable). Si cela ne suffit pas se rapprocher d'un organisme de consommateurs.
J'ai été un peu dans votre cas avec une autre marque de prothèses, la seule menace de faire une lettre AR a suffit pour débloquer la situation.
Bon courage.

Foeby Anne 03/02/2017 18:06

Bonjour. Merci de votre commentaire. Je vais fortement penser à votre solution si la situation ne se débloque pas. Il est probable que je ferai la même chose à "Starkey". Et si vraiment rien ne change, je contacterai un organisme de consommateurs. Bon weekend ;-)